Logo
Depuis 1998

Trump’s Rocketman traduit par ’homme-fusée’ ? Acheubeunah ?

Devant l’Assemblée Générale de l’ONU, le 19 septembre 17, le président américain a qualifié le dirigeant nord-coréen de "rocket-man", en anglais dans le texte. Ce qui a, selon certaines sources [référence requise] été traduit par l’homme-fusée. J’en brûle mon propergol !

Initialement, j’ai écouté un extrait du discours de Trump en V.O avant d’avoir accès à la traduction, et dans mon esprit Franco-Australien, mon cerveau ne m’a pas du tout, mais alors pas du tout suggéré "homme-fusée" lorsque je l’entendis. C’est alors que je me posai la question "tiens, comment les francophones ont-ils traduit rocketman" ? En plus, ce n’est pas vraiment des fusées, terme assez puéril, mais il s’agit là de missiles ballistiques.

Homme-fusée est une apposition qui n’est pas sans rappeler "homme-canon", dans laquelle l’homme est le projectile du canon. Alors qu’en anglais, une telle apposition n’a en général pas le sens de "sert “ ou ”fonctionne avec", mais plutôt un sens génitif, un complément du nom en fait,“du missile”, dans le sens de“qui vit pour”, "qui est entouré de",“qui manipule les”,“qui joue avec”, bref, le“roi du missile”. Osons même un "l’excité du missile", dans le plus pur style du“fou du volant”, ou du magasin spécialisé, à l’instar de "Chez Albert, le Roi du Camembert".

Qui oserait un "l’homme-volan“ au lieu de ”le fou du volant" ?
Qui oserait "l’homme-vél“ pour ”bikeman", dans le sens de "Votre vélociste spécialisé au coin de la rue vous fait 30% sur tous les VTT en ce moment".

Ma conclusion, j’aurais traduit par un génitif, avec une couche de jugement par dessus :
l’excité du missile, ce qui lui irait bien à notre gazier péninsulaire, connaissant les pensées plus que publiques et sur-twittées de l’orateur envers son rival communiste. A moins qu’un "le spécialiste du missile" ne passe davantage le crible diplomatique que le lieu exige, quitte à sonner comme une pub par un titre qui claque un peu honorifique.

Sur France-Info, le 20 septembre, j’ai entendu un "l’homme des missiles", un peu bizarre, mais c’est déjà moins médiocre que l’homme-fusée.

Et vous, que pensez-vous de cette traduction anti-génitive "homme-fusée" ?
Utilisez la page [Contact] pour me répondre.

(534 vues)
créé le 20 septembre 2017
révisé le 21 septembre 2017 par
Accepteriez-vous notre politique de confidentialité ? Elle parle de cookies et de données personnelles...