Logo
Depuis 1998

Le tour de la Sainte-Baume

Un parcours assez intensif, qui passe par des joyaux des départements 13 et 83, notamment la Route des Crêtes, le Grand Caunet, La Sainte-Baume, le Col de l’Espigoulier, et donc emprunte des segments communs à la fameuse cyclo “Les Bosses de Provence”.

A cheval entre Bouches-du-Rhône et Var

Difficulté : Difficile Difficile

Télécharger cette route

Plusieurs formats sont disponibles:

Ce parcours total de 150 km / 2200 D+ demande un minimum de préparation physique pour être réalisé dans de bonnes conditions. Coureur de niveau moyen, je le réalise en 6h de pédalage, sans compter les arrêts ravito, décrits avec précision dans les notes Google Earth.

Le tour de la Sainte-Baume

Boucle sens horaire

aller par Aubagne, retour par La Ciotat

Composition :
- Pré-acheminement Marseille => Aubagne 20 km
- Corps de la boucle : 127 km, c’est cet article
- Post-acheminement Place Castellane => Marseille (Parvis Médiathèque Deferre), suivre la fin du trajet du Post-acheminement Aubagne => Marseille.

Boucle sens anti-horaire

aller par Cassis puis la route des Crêtes, retour par Aubagne

Composition :
- Départ place Castellane
- Corps de la boucle : 127 km, c’est cet article
- Post-acheminement Aubagne => Marseille 20 km

L’aperçu Google Earth du parcours

Cliquez l’image ci-dessous pour zoomer.
Le tour de la Sainte-Baume

Le profil altimétrique de l’itinéraire

Cliquez l’image ci-dessous pour zoomer.
Le tour de la Sainte-Baume

Notes

Vous retrouverez ces notes dans le fichier téléchargeable Google Earth

Cet itinéraire peut évidemment être fait en sens horaire ou anti-horaire, ce qui donne deux visions complètement différentes. En effet, dans le sens anti-horaire on sort de Marseille par l’avenue du Prado et de la Libération, et on attaque La Gineste, puis la route des Crêtes. On tape directement dans le dur, avec forte pente sur route des Crêtes (passage à 20%).
Alors que dans le sens horaire, la sortie de Marseille est beaucoup plus progressive, par Aubagne, Gémenos, puis les choses plus sérieuses ne commenceront que sur l’ascension de l’Espigoulier.

Attention, les pentes de l’Espigoulier, ou de la route des Crêtes, assèchent bien la gorge en été. Il faut savoir où trouver de l’eau !

Le tour de la Sainte-Baume

Voici les points d’eaux potable que je connais sur le chemin (décrits dans le sens horaire). Reportez-vous aux pictogrammes “Ravito” du dossier Google Earth.

  • A Gémenos : fontaine, rue du Maréchal des Logis Planzol.
  • A Plan d’Aups : centre-ville, juste avant la virage qui mène à la grande place publique, il y a un petit parking à gauche, face aux lotissements, avec une fontaine publique munie d’un robinet, près d’un arbre, pratique pour y adosser le vélo.
  • A Mazaugues : en haut de la rue du Général de Gaulle, juste en face de l’Hôtel - Restaurant “Le Square”.
  • A Méounes-lès-Montrieux : centre-ville, sur la placette sur la D2, juste après l’intersection avec la D554, donc en pratique juste après le virage à droite vers Signes.

Et voici les premiers points d’eau que je connais dans le sens anti-horaire. Reportez-vous aux pictogrammes “Ravito Eau” du dossier Google Earth.

  • 1) la Ciotat : cimetière ;
  • 2) Ceyreste :
    - intersection avec l’Avenue Eugène Julieu, à gauche.
    - au début de la côte du Grand Caunet, sur la droite, un peu cachée.

télécharger Téléchargez mon parcours Google Earth détaillé et annoté de cet itinéraire.

(244 vues)
créé le 22 juillet 2017
révisé le 31 mai 2018 par M. Fabien Haddadi M Sc. Fab
Tropicalm